La Martinique, une destination multiculturelle

Une population diversifiée

La population de la Martinique est « plurielle ». Cette diversité est due au croisement des habitants successifs de l’île: Indiens, Européens, Africains, Levantins et Asiatiques. Environ un quart de la population vit dans la capitale, Fort-de-France.
Le patrimoine artisanal est diversifié, et la littérature est riche, comprenant des écrivains célèbres et de grands poètes. La musique et la danse, l’art de vivre et la gastronomie font de la Martinique un pays de tradition et de culture.
En Martinique, les confessions religieuses sont très présentes. La langue officielle est le français, mais tous les Martiniquais parlent le créole, conséquence de la rencontre des vieux dialectes français, anglais, africains et à la survie des termes indiens.

Une zone française mais différente

De l’autre côté de l’Atlantique, la France s’offre une atmosphère tropicale. Parce que nous sommes bien ici en France. On y retrouve les infrastructures françaises tout en gardant le parfum doux d’un ailleurs exotique.

Les paysages répondent aux différents envies des visiteurs

Les vacanciers se rendent d’abord en Martinique, pour trouver des plages paradisiaques, des lagons, les anses de Salines ou celles d’Arlet, la carte postale. Les connaisseurs tomberont sous le charme des sables noirs des calanques de Céron et de Couleuvre sur les pentes de la montagne Pelée. D’autres, plus sportifs, seront attirés par les nombreuses possibilités de randonnées dans les Pitons du Carbet ou sur le grand volcan pour découvrir la jungle, ses fleurs et ses cascades.

Une culture très riche

Il faut dire que la Martinique est une destination culturelle. A travers ses divins rhums anciens et son patrimoine en relation avec les habitats, à travers la tradition étonnante et peu connue de Bèlè et ses soirées insensées, à travers ses skips, ses athlètes et sa tradition rappelant que la Martinique est aussi une île de marins, à travers ses marchés, les portes s’ouvrent sur une gastronomie et une convivialité, qui constituent finalement la pièce maîtresse de cette destination Antillaise.

Le sud de la Martinique : un endroit attractif

Le sud de l’île abrite les principales zones touristiques et côtières, à savoir les Trois Ilets , Sainte-Luce / Le Diamant, et de l’autre côté Sainte-Anne. C’est là où se trouve les plages les plus célèbres. L’Atlantique au sud autour du Vauclin, François et Robert offre également de belles zones de baignade, protégées des vagues de récifs coralliens. Les célèbres fonds blancs du François, où l’on boit un apéritif, l’eau à la taille, au milieu des vagues, constituent l’attraction principale.

Le nord de la Martinique est un dépaysement total

Ceux et celles qui viennent vous diront que la vraie Martinique, c’est celle du nord! Robuste, moins touristique. Qu’il s’agisse de la péninsule de la Trinité, du détroit de Trace, de la baie de Saint-Pierre ou du bout du monde à Grand’Rivière, nous plongeons dans une autre destination. Une promenade le long du barrage de Prêcheur désert, une pause pour assister au retour des pêcheurs sur la plage de la Tartane, un passage sur le pont de la Potiche, une halte au saut de gendarme, le nord de la Martinique est un dépaysement total.